Témoignages

2 gentils formateurs" Philippe et Stéphane" ...
Pour apprendre à masser,
Pour apprendre à écouter le corps de l'autre,
Pour apprendre à s'écouter,
Pour apprendre à se mettre en relation.
Pour apprendre à donner du bien être,
Pour recevoir,
Dans le sensible.
Bulle de douceur.
Bulle de rires et de fous rires.
Bulle de bonheurs.
Bulle d'échanges.
Bulle de goûts gustatifs.
Bulle de liberté.
Bulle de ressourcement.
Heureux d'être là !!!
Merci pour ces 3 jours de massage en juillet.

Dominique


Il me fait de long points d’appuis, me demande si ce n’est pas trop, je lui dis qu’au contraire, c’est exactement ce dont j’ai besoin, car je sens la matière qui s’organise et qui se rassemble en moi, de plus en plus en profondeur, puis s’expanse dans une très grande lenteur. Chaque partie de mon corps devient tangible dans ma sensation. Des omoplates au diaphragme, puis du thorax aux jambes, mon corps commence à dialoguer avec ma matière. Je ressens de la joie, j’ai chaud dans le cœur. Il pose ses mains sur mon crâne, ma tête est encore en retrait, absente, je me vois dans ma globalité mais comme tronçonnée la tête à droite, le thorax à gauche, le bassin et les jambes à droite. Il reste en point d’appui, nous sommes ensemble à écouter le silence qui organise doucement mon équilibre. Nous sommes l’un et l’autre suspendus à cette matière qui revit, s’incarne en moi. Petit à petit tout se remet dans l’axe, et délicieusement ma tête fait une rotation en direction de mon cœur. Je suis bien là, présente à moi-même.

Charmille, comédienne


Après vos séances, j'ai retrouvé le moral, je retrouve mon corps, je n'ai plus mal aux ischions. Je me suis remis à peindre, chose que j'avais arrêté depuis la mort de ma femme...

Julien, peintre, retraité


"Mon cœur est descendu. Il s'est assis au creux des basses côtes.

La vibration  produit une chaleur juste sous la peau comme le frottement de deux pièces de métal.

Ma septième cervicale se tend vers le plafond. Elle s'ouvre pour laisser passer un souffle dans la colonne.

La densité du visage a changé, il s'est empli de chaires vibrantes qui viennent fourmiller sous la peau."

Laurent, danseur


"...le peu qu'on a fait sur Racine avec cette espèce de danse dont j'ai oublié le nom, a été riche d'intérêt. C'est un travail qui cherche d'abord dans le corps du comédien (sa position, ses appuis, ses mouvements...) la sensation qui fera naître l'émotion.

L...,comédien

 


...je voulais te dire que samedi j'ai fait une scène slam, et que ma lecture n'avait plus rien à voir avec avant : j'entendais une voix de comédienne, posée, c'était super...
merci beaucoup à vous deux.

Y...peintre